Huile essentielle de myrte

Myrtus communis L. cinéoliférum A Morta

Cet arbrisseau au feuillage vert et lumineux porte à la fin du printemps une floraison délicate et gracieuse et produit dès octobre des baies dont se régalent les oiseaux… et les humains, sous forme de liqueurs et de confitures. On en distille les rameaux pour produire une  huile essentielle noble et raffinée dont la composition biochimique en Corse est caractérisée par l’abondance de 1,8 cinéole, ce qui lui confère son intérêt thérapeutique (fluidifiant, décongestionnant, antiviral).

Usages traditionnels et modes d’utilisation (revue de littérature) :
On l’utilise en diffusion atmosphérique pour favoriser la détente, dans des huiles de massage pour soulager les états congestifs de la sphère orl, respiratoire ou génito-urinaire et dans des préparations cosmétiques. Son utilisation cutanée est aisée en raison de sa très bonne tolérance par la peau. Son hydrolat peut être utilisé en cosmétique comme une lotion tonique légèrement astringente et purifiante.

 

 

Catégorie :